Anxiété, dépression, addictions : où trouver de l’aide ?

Le contexte pandémique peut provoquer ou aggraver un mal-être psychologique. Dans certains cas, il est nécessaire de solliciter de l’aide auprès de professionnels de la santé ou du secteur social.

Spécial COVID :
Dans le contexte particulier de la pandémie et les conséquences de détresse psychologique que cela peut engendrer, le gouvernement du Québec propose une page dédiée à l’anxiété et la dépression en période de Covid 19.

L’ordre des psychologues du Québec publie sur son site un guide et de nombreux conseils psychologiques, spécifiques à la période de pandémie.

Si vous-même ou l’un de vos proches vous trouvez dans une situation de détresse psychologique, consultez sans tarder l’un des organismes listés ci-dessous ou contactez notre service des affaires sociales qui pourra vous aiguiller vers le bon interlocuteur, selon la situation.

Dans la province du Québec, plusieurs dispositifs existent pour venir en aide aux personnes souffrant d’anxiété, de symptômes dépressifs ou de dépendance.

  • Les centres de crise apportent un soutien gratuit et immédiat 24h/24 aux personnes en grande détresse pouvant présenter un danger pour elle-même ou leurs proches.
  • Contacter un centre de crise
  • Le 811 est un service téléphonique d’informations médicales. Des professionnels de santé conseillent ou aiguillent vers le bon interlocuteur.
  • Le service 211 Grand Montréal recense l’ensemble des organismes publics, associations, groupes de soutien pouvant vous aider en cas de difficulté (aide sociale, logement d’urgence, handicap...).
    Composez le 211 ou consultez le site 211 Grand Montréal
  • L’Ordre des psychologues du Québec propose un annuaire des praticiens selon leur spécialité et leur langue de travail.
  • Drogue : aide et référence offre un service téléphonique de soutien et d’information, gratuit et confidentiel aux personnes toxicomanes et à leurs proches.
  • Composez le 514 527-2626 (Montréal) ou le 1 800 265-2626 ou consultez le site Drogue : aide et référence.
  • Les Cavac (Centre d’Aide aux victimes d’actes criminels) proposent un accompagnement, notamment psychologique, aux personnes victimes ou témoins de crime.
  • Prendre contact avec un cavac

Dernière modification : 19/10/2020

Haut de page