Hommage à Samuel Paty : livre virtuel de condoléances

Le vendredi 16 octobre, Samuel Paty, professeur d’histoire du collège du Bois d’Aulne à Conflans Sainte-Honorine a été lâchement assassiné parce qu’il enseignait à des élèves la liberté d’expression, la liberté de croire et de ne pas croire.

JPEG

Victime d’un attentat terroriste islamiste caractérisé, il a été tué parce qu’il remplissait avec engagement, compétence et humanité sa mission, l’une des plus élevées de notre République.

À travers lui, ce sont les valeurs les plus fondamentales de la République qui sont attaquées.

Un hommage national est rendu par le Président de la République à la mémoire de Samuel Paty le mercredi 21 octobre à 19h30 dans la Cour d’Honneur de l’Université de la Sorbonne, en présence du Premier ministre et des membres du Gouvernement.

Le Consulat de France à Montréal vous propose de laisser ici votre message, en cette journée d’hommage national.

En utilisant le formulaire ci-dessus, vous acceptez que les informations saisies soient utilisées par le Consulat de France à Montréal dans le cadre des hommages à Samuel PATY, conformément à la politique de confidentialité et de protection de la vie privée du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères. Vous autorisez le Consulat à publier publiquement sur son site tout ou partie de ces informations.
Le Consulat de France à Montréal se réserve le droit de modérer les messages qui sont envoyés via ce formulaire avant publication.


REGISTRE DE CONDOLÉANCES

Cher Samuel,
Je ne te connaissais pas et pourtant, tu es devenus une personne pour laquelle je n’ai pas dormi, pour laquelle tous les souvenirs de mes cours d’histoire sont revenus brutalement, pour qui, mon coeur s’est serré. J’ai aujourd’hui 19 ans, et tu sais, je n’ai jamais eu aussi peur de mon pays, de ce que je peux voir ou encore de ce que je pourrais subir. J’ai toujours eu une « grande gueule » comme on dit, et pourtant lorsque j’ai appris que tu avais brutalement rejoins le pays des anges, je n’ai rien su quoi dire.
J’aimerais te remercier du plus profond de mon cœur de tout ce que tu as pu apprendre à tes élèves, de cette force dont tu utilisait pour défendre cette liberté d’expression ainsi que le courage dont tu as du faire preuve tout au long des dernières semaines. Aujourd’hui, la France ta rendu hommage, aujourd’hui de magnifiques photographies de ton visage sont devenues le symbole de ta profession, de ton métier pour lequel tu te levais tous les matins, de la liberté pour laquelle tu n’es plus là.
Je suis persuadée que tu es là, et sera toujours là pour veiller à ta famille, aux enseignants et surtout pour que cette liberté ne soit plus jamais un motif de barbaries.
Alors Samuel, je ne te connais pas, mais sache que je te dit un grand MERCI pour ce que tu as fais. Ta vie s’est envolée mais ce que tu as semé fleuriras et donneras de magnifiques couleurs.

Lucie A.

C’est avec au cœur une infinie tristesse que je souhaite transmettre à Samuel Paty, à sa famille et à ses proches le témoignage de mon soutien le plus fraternel et le plus chaleureux. Merci à lui,l ’homme d’honneur, de courage, de conviction qui, pour vouloir éveiller la conscience chez ses élèves, pour vouloir leur apprendre à réfléchir, à être des femmes et des hommes libres, a été lâchement assassiné par des forces obscurantistes qui ont pour unique objectif l’asservissement des peuples par le crime et la manipulation. De telles idéologies mortifères n’ont pas leur place au sein de notre République Française.
J’ai effectué toute ma carrière dans l’enseignement public et n’aurais jamais imaginé pouvoir être un jour mis à mort en raison d’un propos tenu lors de mes cours. Le pire est arrivé aujourd’hui, hélas ! Il faut que les familles cessent d’intervenir à l’école, ce n’est pas là leur rôle. Il importe surtout que nous n’oubliions pas le sacrifice de Samuel Paty et que des mesures énergiques soient enfin prises.

AL G.

Très triste que cela se passe en France ... Il ne faut pas lâcher la liberté. Nous pensons fort à l’entourage de cet homme qui a injustement payé les errances des certains responsables, religieux et autres.
Simon D.

Quelle tragédie ! Quand je vois que le premier mot de notre devise est liberté et que ce professeur est mort au nom de cette liberté en 2020 cela me met hors de moi !
Quand je pense à mes professeurs qui m’ont permise d’être ce que je suis, je ne peux que leur être redevable malgré nos différences d’opinion ! C’est ça la liberté apprendre de l’autre..
Notre pays, notre liberté, notre combat contre l’obscurantisme !
Je manque de mots j’ai des frissons rien que de penser à ce meurtre barbare et abominable dans le pays des Lumières
Mes plus grandes condoléances à la famille et aux proches

Eileen H.

Personne ne pourra éteindre l’essence de la France : Lumière, Liberté, Égalité, Fraternité... Vive la France
Charbel E.

Mes pensées vont ce soir à tous les membres de la famille.
Je prends une vive part à leur chagrin.

Sandra M.

Toutes mes sincères condoléances à la famille de Samuel Paty. Les valeurs de la république française ne doivent jamais être bafouées. On doit se tenir debout, ensembles et solidaires avec les enseignants d’abord et tous les autres corps de métiers ensuite. Vive la France 😢 🇫🇷
Chantal B.

Samuel,
Que ta mort brutale et prématurée ne soit pas vaine.
Aujourd’hui, je pense aux tiens, à ton épouse et à tes enfants en particulier dont le deuil déjà traumatisant est rendu encore plus insoutenable et violent par cet acte de barbarie.
Que ta mort ne soit pas vaine et qu’elle permette un sursaut, un réveil de nos belles valeurs républicaines et laïques auxquelles j’ai toujours cru et dans lesquelles j’ai grandi.
Ta mort brutale me choque d’autant plus que nous avons quasiment le même âge. Je ne te connais pas personnellement mais j’ai l’impression d’avoir perdu quelqu’un de proche par ton engagement, tes valeurs et ta ténacité. Tu deviens malgré toi un symbole. Mais quel beau symbole.
Repose en paix Samuel.
Ici, en bas, dans le royaume des humains, nous allons continuer à nous battre pour défendre la liberté d’expression, la fraternité entre les peuples et l’égalité. Trois belles valeurs qui passent par la laïcité.

Géraldine G.

Mes sincères condoléances à toute sa famille. Je partage le chagrin de tous les français.
Louise L.

Cher Samuel, vous faisiez ce que vous aimiez faire, enseigner, apprendre à vos étudiants à réfléchir, à apprendre tout court, et vous avez été fauché par un être manifestement fragile et déséquilibré. J’ai été chargée de cours à l’Université de Montréal pendant 21 ans, et quand je pense à tout ce que j’ai pu dire à mes étudiants, je pense que j’aurais pu, comme bien d’autres profs, devenir la voix qu’il fallait faire taire.
Votre vie et votre mort, cruelle, insensée, me remplissent d’indignation et de colère. Mais je suis heureuse de voir les hommages multiples que l’on vous rend, vous êtes un héros, un martyre. Je pense à votre famille, à leur chagrin, puisse-t-elle se souvenir de vous à jamais et être fière de votre parcours.

Monique de G.

Merci M. Paty.
Valérie S.

Je salue l’homme, le père, l’enseignant qui par son éthique et ses valeurs républicaines a éclairé les esprits et éclairera encore les générations futures qui le prendront pour exemple. A son fils, tu peux être immensément fier de ton papa. Nous ne l’oublierons pas.
Christel M.

Je présente mes sincères condoléances à la famille.
Je suis sans voix devant tant de barbarie.
Mon cœur saigne.
Personne ne devrait perdre la vie pour ses idées, ses convictions religieuses ou politiques.
Mes cours préférés au lycée était ceux d’histoire géographie. Parce que l’on abordait justement la liberté d’expression.
La France doit défendre ses valeurs républicaines.
Ne laissons pas les extrémistes de tout bord nous imposer leur vison déformé de ce que doit être notre nation.

Nadia Z.

Si je pouvais changer les choses, je te ramènerais à la vie.
Si c’était trop demandé, je changerais les dernières minutes de ta vie pour en enlever l’effroi.
Salut camarade.

David H.

Monsieur Paty, j’espère que votre assassinat sera raconté dans les livres d’histoire que vous aviez choisi d’enseigner . Parce que ce n’est pas un fait divers, mais bien un tragique événement qui a toute sa place dans la mémoire collective, et qui doit être dans les mains des étudiants qui usent les livres années après années . Pour ne surtout pas oublier .
Mes condoléances à la famille et aux proches

Sandrine B., Enseignante à Montréal

Ce drame m’a beaucoup touché même si je ne suis pas professeure. En tant que citoyenne française, résidant à Ottawa, il est de notre devoir de promouvoir les valeurs de notre République partout où nous sommes. La religion n’est pas au-dessus des lois et les principes de laïcité et de liberté d’expression feront toujours partie intégrantes de notre culture et de nos valeurs françaises. Samuel Paty a fait son devoir en tant que professeur et il est insupportable de voir tant de haine se manifester en particulier via les réseaux sociaux. L’hommage national était magnifique et son assassinat ne restera pas impuni. Toutes mes condoléances à la famille et aux proches de Mr Paty. Les Français et Françaises de l’étranger sont avec vous dans ce moment douloureux. Paix à son âme.
Sophie B.

Merci Mr Paty pour avoir rempli jusqu’au bout cette belle mission qui était la vôtre. La France peut être fière de ce que vous avez fait pour elle, au prix de votre vie. J’espère que la bienveillance du message que vous véhiculiez à vos élèves, saura trouver de plus en plus d’oreilles attentives.
Toutes mes pensées à vous, là où vous êtes, et à votre famille. Merci mille fois ❤️

Sarah C.

Samuel,
Le monde dans lequel nous vivons me fait peur. Pour certains, un dessin, un mot justifie des actes barbares.
Tout est devenu tout noir ou tout blanc, les nuances n’existent plus. On s’offusque, on crie au loup, on se moque, on violente, avant de réfléchir et de comprendre.
J’ai eu tant de chance dans mon parcours académique de rencontre des professeurs comme toi, qui avaient à coeur de développer notre esprit critique, de nous apprendre à forger notre propre opinion, de nous challenger pour aller au bout des choses et penser autrement.
Samuel, c’est dur tu sais, dur de ne pas haïr ceux qui t’ ont fait ça ou ont participé ; mais la haine ne fait jamais avancer les choses, alors on va se souvenir de toi, et on va continuer de croire que les choses peuvent changer et tendre vers le meilleur.
Mes plus sincères condoléances vont à ta famille.

Cecilia C.

Pour la famille. les amis et les collègues de Samuel Paty, toutes mes condoléances pour la douleur d’une perte aussi brutale et sauvage. Tout mon respect pour M Paty et tous les autres qui, comme lui, mettent tout en œuvre pour développer l’autonomie de la pensée chez leurs élèves tout en ayant le plus grand respect pour leur sensibilité... Ces enseignants et enseignantes doivent être soutenus, protégés, respectés...
Annette B.B.

Mes professeurs d’histoire ont toujours été mes professeurs préférés. Quand j’ai appris la nouvelle, j’ai eu le sentiment qu’on s’attaquait à quelque chose de profondément ancré, de sacré. Une part de moi même que m’ont transmis mes professeurs d’histoire justement. Mes sincères condoléances à tous les proches d’un homme qui n’a fait que son métier, un noble métier.
Albert L.

Monsieur,
Désolé
Vous êtes un maître et toujours nous apprenons de vous
Repose en paix

Imen

Solidarité totale avec la France dans son combat pour défendre les Lumières.
Jean-Paul S.

Quand j’étais jeune je ne réalisais pas la chance que j’avais d’avoir été éduqué dans le système scolaire Français. Avec le temps, l’âge, les expériences, les voyages à l’international... j’ai compris que mes professeurs Français faisaient partis des héros (peu souvent reconnus) qui m’ont enseigné de la justesse dans mon rapport au monde et mes relations à autrui. Sans doute le respect d’autrui, la laïcité, la liberté de pensée et d’expression propre au système Français a t’elle renforcée mon humanité aujourd’hui. Toutes mes condoléances au Professeur Paty et à ses proches et j’espère de tout mon cœur que la prochaine génération sera défendre ses professeurs, notre liberté de pensée, notre intelligence, notre égalité et notre fraternité.
Julien LP

Je rends hommage au professeur Samuel Paty et je présente mes sincères condoléances à sa famille
JAM

C’est le dialogue qui fait actuellement défaut à notre société, la rencontre, la compréhension... Sans dialogue, nous devenons des inconnus incapables de se comprendre.
Merci M. Paty pour votre remarquable engagement, pour votre travail de professeur. Vous arrachiez vos élèves à la noirceur. Je souhaite vivement que votre lâche assassinat suscite de nombreuses vocations d’enseignants, engagés pour porter la voix de la République et de la Liberté, tant de pensée que de culte.

Charles D.

Je salue le professionnalisme de ce professeur et je présente toutes mes condoléances à sa famille et à ses proches.
Elisabeth F.-G.

Dernière modification : 30/11/2020

Haut de page